30/03/2010

Israël privé d'armes anti-bunkers made in USA ?

Des informations contradictoires publiées par un journal écossais et un site web israélien révèlent qu'un transport de bombes anti-bunkers américaines à destination d'Israël aurait été interrompu.

Dans son édition en ligne du 14 mars, le Sunday Herald révèle que le gouvernement américain a ordonné le transfert de dix containers de munitions anti-bunkers vers l'île britannique de Diego Garcia, dans l'Océan Indien. Ce chargement, pris en charge par la compagnie de transport maritime Superior Maritime Services, aurait été composé de 195 bombes guidées Blu-110 et de 192 bombes d'une tonne de type Blu-117. Le journal écossais interprète ce transport d'armes comme un prépositionnement préalable à de possibles frappes contre les bunkers iraniens.

Le site spécialisé israélien Debka, cite pour sa part des "sources militaires américaines" selon lesquelles le chargement transféré à Diego Garcia était destiné à Israël et contenait 387 kits JDAM permettant de transformer des bombes anti-bunkers de type BLU-109/MK 84 (dont la BLU-117 est une variante) ou BLU-110/MK-83 en bombes guidées. Ce chargement aurait conféré à Israël la capacité d'attaquer des bunkers, notamment iraniens, avec une plus grande précision. Toujours selon ce site israélien, le chargement aurait été redirigé vers Diego Garcia sur ordre du président américain.

Ces informations contradictoires n'ont pas été confirmées ou infirmées par le gouvernement américain. Les forces armées israéliennes disposent déjà de bombes anti-bunkers de type GBU-28 et GBU-39, qui ont été employées dans la bande de Gaza contre les installations souterraines du Hamas.

Sources: Sunday Herald, Debka

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire