05/01/2010

ZdI Brief #05

Des équipes d'élimination de la CIA et de Blackwater à Hambourg ?

Un article publié dans l'édition de janvier du magazine Vanity Fair, rapporte que la CIA avait mis au point une opération visant à éliminer, dans la ville de Hambourg, un homme accusé d'avoir entretenu des liens avec des membres d'Al-Qaïda. Marmoun Darkazanli, citoyen allemand et syrien, aurait été la cible de cette opération menée conjointement en 2004 par des employés de Blackwater et des agents de la CIA. Toutefois, le gouvernement américain n'avait à l'époque pas souhaité mener l'opération à son terme. Suite à cet article, la chancellerie allemande a nié avoir été informée de l'opération. - Reuters, Der Spiegel

Blackwater se paie des officiers pakistanais

La compagnie de sécurité privée Blackwater (Xe), qui opère actuellement au Pakistan en appui des opérations de la CIA, se serait payé les services d'anciens officiers de l'armée pakistanaise et en particulier de ses services de renseignement, moyennant des salaires bien supérieurs aux standards locaux. Ces anciens militaires seraient chargés par leurs employeurs de retrouver dans le pays des personnes liées aux talibans et à Al-Qaïda, puis de les récupérer pour interrogatoire. - TPI

L'armateur Maersk loue un navire de guerre tanzanien

Le groupe Maersk aurait payé la marine tanzanienne pour s'offrir la protection d'un patrouilleur armé et de soldats, afin de protéger un de ses tankers au large de la Somalie. Ce contrat aurait été négocié fin 2008, par d'anciens soldats des forces spéciales travaillant pour la compagnie de sécurité danoise Guardian GBS. - Copenhagen Post

La FOB Chapman accueillait des contractors

L'attentat qui a couté la vie à huit Américains sur la base dédiée aux opérations de la CIA (FOB Chapman), a également coûté la vie à un officier de renseignement jordanien et à un employé d'une PSC qui travaillait pour la CIA. Cette base située à proximité de la frontière avec le Pakistan est au cœur des opérations de la CIA, notamment la surveillance et les bombardements par drones, et a connu une recrudescence d'activité au cours de l'année écoulée. La CIA déploierait actuellement plus de 700 personnels en Afghanistan et au Pakistan. - Associated Press

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire