28/09/2009

Les forces spéciales françaises endeuillées en Afghanistan

Quatre militaires français ont perdu la vie le 27 septembre en Kapisa, parmi lesquels deux soldats des forces spéciales du 13e RDP.

Dans la nuit du 26 au 27 septembre, lors d'une opération dans la vallée d'Afghanya (Kapisa), mobilisant 250 soldats français et personnels de l'ANA, trois soldats du contingent français sont morts accidentellement au cours d'un orage violent. Selon les informations publiées par le ministère de la Défense, un soldat du 3e RIMA a été mortellement frappé par la foudre, peu avant que deux hommes du 13e RDP ne soient emportés par une rivière en crue, suite à une rapide augmentation du niveau de l'eau.

Dans la journée du 27 septembre, un quatrième soldat appartenant au 2e REI de la Légion étrangère, a trouvé la mort dans un accident de la route à bord d'un VAB. Cet accident a également blessé cinq militaires qui se trouvaient à bord du véhicule.

Ces évènements tragiques ont rappelé la présence discrète en Afghanistan des hommes du 13ème Régiment de Dragons Parachutistes, régiment de forces spéciales expert dans la recherche du renseignement. Le 13e RDP, qui appartient à la Brigade des Forces Spéciales Terre (BFST), est une des seules unités de forces spéciales opérant toujours sur le théâtre afghan depuis le retrait des FS françaises en 2006.

Les missions du 13e RDP en Afghanistan ne sont pas spécifiées par le ministère de la Défense, mais ce régiment spécialisé dans le renseignement est également capable d'appuyer des opérations conventionnelles et d'assurer le mentoring de militaires étrangers. Le 13e RDP avait notamment participé à un exercice bilatéral avec les forces gabonaises en janvier dernier, au cours duquel l'unité avait perdu cinq personnels lors d'un accident.

L'opération nocturne en Kapisa à laquelle participait les hommes des forces spéciales devait permettre de frapper un réseau de poseurs de bombes. Cette mission était certainement l'aboutissement d'un long travail de renseignement permettant d'identifier les membres du réseau, à l'instar des opérations américaines qui ont permis de diminuer les attaques d'IED en Irak. Une mission adaptée à la grande expertise du 13e RDP en matière de renseignement humain.

Sources: Associated Press, MinDef, Secret Défense, Le Mamouth

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire