17/08/2009

Les agents français au cœur d'une discorde entre islamistes

Selon un document traduit par un institut de recherche américain, l'enlèvement à Mogadiscio de deux agents de la DGSE serait au centre d'un différend entre plusieurs milices islamistes.

Le document rendu public par la NEFA Foundation, spécialisée dans la recherche sur le terrorisme, est la traduction d'une discussion sur un forum djihadiste décrivant la compétition entre plusieurs milices islamistes cherchant à prendre possession des deux agents français.

Plusieurs informations nouvelles font leur apparition dans ce document. Peu après leur kidnapping, les deux agents français auraient été l'objet d'une rivalité entre plusieurs groupes appartenant à Hizbul Islam et le groupe al-Shabab. Les membres d'Hizbul Islam auraient été prévenus de l'arrivée de ces agents plus de trois mois avant leur entrée en Somalie, sans partager cette information. Suite au kidnapping, le chef islamiste Hassan Dahir Aweys aurait été contacté par le gouvernement français et aurait souhaité mettre la main sur les deux hommes, notamment pour améliorer son image auprès des occidentaux.

Un groupe d'Hizbul Islam, appartenant à la tribu de Hassan Dahir Aweys aurait réussi à enlever un des deux hommes aux premiers kidnappeurs, avant que les deux Français ne reviennent finalement entre les mains d'al-Shabab, suite à de vives altercations entre les différentes factions.

La source de cette discussion n'est pas révélée par l'institut, la véracité des informations fournies, ainsi que leur précision demeurent toujours indéterminées.

Source: NEFA Foundation - Alleged Report from a Jihadi News Forum on the Dispute Over the French Hostages in Somalia [PDF]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire