26/08/2009

Évasion d'un agent de la DGSE en Somalie

Présidence SomalieUn des deux agents prisonniers des milices islamistes somaliennes aurait réussi à s'enfuir.

Cet officier français de la DGSE, dont l'identité est tenue secrète, aurait réussi à échapper sans violence à ses ravisseurs, avant de trouver refuge au palais présidentiel de Villa Somalia à Mogadiscio. Cette déclaration du ministère des Affaires étrangères vient contredire les propos d'un officiel de la police somalienne, qui indiquait que le militaire français avait réussi à s'enfuir après avoir tué trois de ses ravisseurs. Un représentant de la milice Hezb al-Islam (Hizbul Islam) affirme pour sa part que les geôliers qui gardaient l'agent français auraient été corrompus par le gouvernement somalien, laissant partir l'homme contre une rançon.

Le second agent, dont les autorités somaliennes avaient annoncé par erreur la libération, serait toujours prisonnier de la milice al-Shabab. Les deux agents de renseignement avaient été enlevés sous la menace des armes dans leur hôtel de Mogadiscio, le 14 juillet 2009. Selon des informations non confirmées fournies par l'institut américain NEFA, les deux Français étaient l'objet d'une vive rivalité entre la milice al-Shabab et Hezb al-Islam, la milice qui détenait l'agent jusqu'à son évasion.

Sources: AFP/France 24, Défense Ouverte, Secret Défense

MàJ: RFI a publié une courte interview de l'agent libéré, qui s'exprime sous le nom de Marc Aubrière, offrant quelques détails sur ses conditions de détention et d'évasion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire