15/05/2009

Un plan US pour protéger les missiles pakistanais

Le Pentagone entraînerait ses forces spéciales pour sécuriser les missiles nucléaires pakistanais en cas d'effondrement de l'état.

Les affrontements en cours dans le Nord-Ouest du Pakistan entre les forces régulières et les insurgés suscitent de nombreuses inquiétudes quant à la capacité du gouvernement pakistanais à maintenir son autorité sur le pays comme sur ses infrastructures. Le risque d'effondrement et la présence de sympathisants extrémistes au sein des forces armées, font craindre une possible prise de contrôle de matériels militaires, voire d'armes stratégiques par des groupes terroristes.

C'est dans cette hypothèse que les Etats-Unis auraient développé un plan visant à infiltrer des équipes de forces spéciales au Pakistan, afin de repérer et sécuriser les armes nucléaires mobiles de l'armée pakistanaise. Le Pakistan possèderait de l'artillerie stratégique hors de ses bases, grâce à deux types de transporteurs, camion et train.

C'est le JSOC, grâce à ses unités Delta Force et SEALs, appuyées par des unités de l'Air Force et des Rangers, qui aurait la tâche de mener ces opérations de récupération. Les unités du JSOC auraient pour mission, une fois infiltrées, de repérer les armes dotées de charges nucléaires, d'en prendre possession, puis de les réunir en lieu sûr. Ce concept visant à employer des forces spéciales pour capturer ou neutraliser des armes nucléaires s'est développé au cours de la guerre froide, donnant lieu à des entraînements au sein de la plupart des armées modernes. Dans le cadre d'une telle opération, les forces spéciales du JSOC pourraient recevoir l'appui technique du NEST (Nuclear Emergency Support Team), spécialisé dans la récupération de matériels nucléaires.

Les USA aident le Pakistan a protéger son arsenal nucléaire depuis plus de 8 ans, en lui fournissant une expertise technique dans la sécurisation de ses installations, des équipements militaires, ainsi qu'une aide financière, dans le cadre d'un programme classifié estimé à 100 millions de dollars.

Source: Fox News

2 commentaires:

  1. Le cauchemard d'une bombe atomique dtenue par les jihadistes me semble une priorité vitale pour les pays occidentaux, en ces périodes d'instablité politique e sécuritaire au Pakistan.

    RépondreSupprimer
  2. Ce serait en effet un vrai cauchemard. Dans le cas d'un scénario d'effondrement et si une telle opération était ordonnée, les SF seraient peut-être amenées à protéger l'armée pakistanaise contre elle-même, en récupérant ses armes avec ou sans sa coopération. Une opération d'ampleur en perspective.

    RépondreSupprimer