11/02/2009

Le 35 RAP endeuillé

Un officier du 35ème Régiment d'Artillerie Parachutiste (35e RAP), a été tué dans la matinée du 11 février au cours d'une embuscade en Afghanistan. Un brigadier-chef de l'unité a été grièvement blessé et un interprète afghan est mort au cours de l'attaque.

La patrouille française qui opérait avec l'ANA dans la province de Logar, à proximité de Kaboul, a été attaqué par des insurgés qui auraient déclenché un IED avant d'ouvrir le feu sur les véhicules.

Le 35ème RAP est un régiment d'artillerie légère, héritier de l'artillerie parachutiste développée en Indochine. Il était déployé en Afghanistan au sein du GTIA Kapisa, principalement pour fournir un appui feu à l'aide de ses mortiers de 120 mm et pour des missions de mentoring.

Le professionnalisme de ses personnels n'a toutefois pas pu éviter cette perte douloureuse au régiment.

Sources: Secret Défense, AFP, MinDef.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire