08/12/2008

Repost: Espionnage Business

Fiche de lecture: Espionnage Business de Jean-Jacques Cécile
(publié le 16/10/05 sur Confidentiel.net)


Référence : Espionnage Business
Auteur : Jean-Jacques CÉCILE
Dépôt légal : Ellipses Édition Marketing, 18 mars 2005
ISBN 2729822860
Catégorie : Étude, Renseignement

Résumé :

Hier chasse gardée des Etats, le renseignement est aujourd'hui une marchandise comme une autre. Tendance lourde des sociétés démocratiques et libérales et venue du monde anglosaxon, la privatisation de l'espionnage a pour effet de radicaliser les pratiques politiques, économiques et médiatiques. Dans ce nouveau marché privé mais peuplé de talents formés dans les organismes étatiques, le client paie pour connaître en profondeur son adversaire, le déstabiliser et même le salir : tous les coups sont permis. La France elle-même est prise dans le phénomène. A-t-elle le choix quand ses entreprises subissent une déstabilisation croissante venue d'Outre-Atlantique ?Preuves et exemples à l'appui, Jean-Jacques Cécile démonte ici les rouages de la collusion croissante entre gouvernements, services secrets et sociétés commerciales au mépris de toute déontologie, jusqu'à inquiéter le lecteur quant à l'évolution des démocraties.

L'avis de la rédaction :

Jean-Jacques Cécile, ancien du renseignement français aujourd'hui reconverti dans le journalisme indépendant, signe ici un ouvrage particulièrement intéressant sur la privatisation du renseignement et les relations entre les nouvelles entreprises de sécurité et les organisations gouvernementales et militaires. L'auteur s'est ici appliqué à un travail minutieux de recherche et de croisement de l'information (essentiellement "open-source"), pour mettre en évidence des liens peu évidents entre groupes privés et services de renseignement.

Il présente dans cette oeuvre un large panorama des activités parfois sombres du renseignement privé ; créations de sociétés-écrans pour les services secrets, espionnage industriel chapeauté par les agences de renseignement, surfacturations douteuses de services pour les militaires et complicité entre ONGs et forces armées, font partie des nombreux sujets qui y sont traités sans complaisance ni manichéisme.

Le livre est principalement axé sur le renseignement privé américain, et fait particulièrement référence aux actions qui entourent la guerre d'Irak des années 2000. Il est dommage que les pratiques françaises en la matière ne soit pas plus détaillées, même si plusieurs passages édifiant sont à noter (les informations disponibles ont sans doute manqué pour traiter ce sujet en profondeur).

L'humour de Jean-Jacques Cécile ne gâche rien et donne du rythme au texte, ce qui n'est pas forcément courant pour ce genre d'études. Il ne faudra pas passer à côté des nombreuses pages de notes qui répertorient les sources de l'auteur et qui fournissent matière à prolonger la lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire