06/12/2008

Patrons du RAID et du GIGN sur les POM

Le général Denis Favier commandant du GIGN et le commissaire divisionnaire Amaury de Hautecloque, chef du RAID, se sont exprimés brièvement sur France Info au sujet des POM (Prises d'Otages de Masse).

Tous deux reconnaissent le défi que représentent les prises d'otages massives et rappellent la nécessité d'un engagement rapide des assaillants en cas d'exécutions.

Malgré des efforts tels que la création du nouveau GIGN (GIGN, EPIGN, GSPR) et l'augmentation à terme de ses effectifs, les POM demeurent de véritables pièges pour les forces de sécurité.

La prise d'otage du théâtre de Moscou en 2002, impliquant un grand nombre de terroristes bien armés, équipés d'explosifs et retenant plusieurs centaines de civils dans un espace confiné, a clairement poussé les forces russes dans leurs retranchements. Le déploiement d'un important contingent de militaires autour du théâtre et de forces spéciales aux standards d'entraînement élevés, n'a pas suffit à préserver la vie de tous les otages.

L'impact de ces tactiques s'est révélé encore plus meurtrier à Bombay, face à des forces de sécurité peu entraînées, mal équipées et apparemment mal coordonnées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire